La Cinémathéque Française

Paris, France

4.3

Ouvert en ce moment

27 avis

Accepte les cartes de crédit

Carte

Vue de la rue

Activer la carte

Informations professionnelles

Adapté aux enfants
Oui
Cartes de crédit acceptées
Oui
Parking à vélos
Oui
Sur réservation uniquement
Non

Description

Spécialités

Conservation et promotion de l’art cinématographique. Musée, expositions, centre de ressources, projection de films, conférences.

Installée dans les jardins de Bercy, la Cinémathèque propose plus de 40 séances par semaine: une programmation variée; hommages à des acteurs ou des réalisateurs et des rendez-​vous réguliers: jeune public, cinéma expérimental, histoire du cinéma ou court-​métrage.

La Bibliothèque du film, les conférences et rencontres permettent à chacun d’enrichir son intérêt pour le cinéma. Le Musée invite à une traversée de l’histoire du cinéma et les expositions temporaires explorent les liens que le cinéma entretient avec les autres arts.

Historique

Fondé en 1936.

En 1936, alors que les films une fois sortis des écrans étaient promis à la destruction, Henri Langlois, un jeune homme fou de cinéma décide de créer une Cinémathèque afin de conserver et de montrer ces trésors voués à disparaitre. Il collecte des copies de films, des affiches, des maquettes de décor, des costumes, des caméras, tout éléments susceptibles de faire comprendre et aimer le cinématographe. Longtemps installée au palais de Chaillot, la Cinémathèque française a permis à plusieurs générations de cinéastes de découvrir des films de toute les époques, de tous les pays. Après la mort de Langlois, survenue en 1977, la Cinémathèque poursuit sa mission. Aujourd’hui grâce à sa bibliothèque, ses espaces d’exposition, ses salles de projection, elle propose un bouquet d’activités variées autour du cinéma pour les amateurs de tout âge, accueillant aussi bien les curieux que les passionnés.

Rencontrer le Manager

Serge T.

Manager

Serge Toubiana est né le 15 août 1949 à Sousse en Tunisie. Il a suivi une scolarité à Grenoble, puis est parti à Paris, en juillet 1971, suivre des cours de cinéma à l’Université Paris 3 — Sorbonne Nouvelle (Centre Censier). Il a a été le rédacteur en chef de la revue Les Cahiers du cinéma aux côtés de Serge Daney de 1973 à 1979.

Il a repris la revue à la fin des années 1980 en la rénovant et en lui donnant une nouvelle ligne éditoriale davantage axée sur le cinéma que sur la politique (les années 1970). Il a également donné à la revue une nouvelle présentation et un nouveau format. Il quittera ses fonctions au sein de la rédaction en septembre 1992, avec le n°459.

Il est, depuis mai 2003, directeur de la Cinémathèque française et a été nommé en janvier 2014, président de la commission d’avance sur recette du CNC.